Le Chabbat (samedi) est la solennité la plus importante du calendrier juif (première des convocations de sainteté), il rappelle :
– La création du monde
– La sortie d’Egypte

En proclamant que l’Eternel est le Créateur du monde et qu’Il cessa le septième jour, le juif affirme que :
– Le monde n’est pas le fruit du hasard
– Dieu ne s’identifie pas à sa création,
– L’homme est le partenaire de Dieu. A l’image du Créateur, il aménage le monde matériel durant six jours et cesse son activité le septième pour se concentrer à une vie plus spirituelle.

La référence à la sortie d’Egypte signifie qu’aucun homme ne peut assujettir l’homme, car l’Eternel proclame la libération de l’humain.

Le Chabbat est une alliance bérit, entre l’Eternel et Israël, un jour de rencontre des cieux et de la terre pour que le juif, séparé pendant tout un jour des préoccupations matérielles (39 travaux interdits), puisse prendre conscience du sens de son existence en tant que témoin du message divin. Ainsi certaines activités sont interdites (bâtir, cuire, tailler, acheter, écrire…) car elles découlent des travaux intervenant dans la construction du Temple.

Le jour du Shabbat doit être l’occasion de se réjouir en famille, de vider son esprit de tout soucis pour se plonger dans l’étude de la Torah et accueilir dans sa maison le Oneg Chabbat.

Les temps forts du Chabbat

La préparation

Elle consiste à arranger la maison, ses vêtements, à organiser les repas avant l’entrée du Chabbat. Le Chabbat est comparé à une reine (Chabbat hamalka) que l’on accueille avec joie, chaque membre de la famille a ici sa responsabilité dans la mise en ordre générale.

L’office du vendredi soir

Il est marqué par quelques prières particulières comme les psaumes, le chéma Israël ou la amida, et surtout le lekha dodi de rabbi Salomon Halévy Elkabetz maître kabbaliste de Safed (XVIe siècle) qui rappelle dans ce chant la rencontre entre Dieu et Israël comme le fiancé et la fiancée le jour du Chabbat.

Le Kiddouch

A la maison les bougies ont été allumées par l’épouse, et la table est dressée. Deux beaux pains recouverts d’un napperon et une coupe de vin sont accompagnés de différents mets raffinés. Le père entouré de sa famille récite le kiddouch, sanctification du jour, avant de partager le vin. Puis un bout de pain est offert à chaque convive et le repas commence, accompagné des chants du Chabbat et des commentaires de la Torah.

Les trois repas

Le Chabbat est marqué par trois repas. « Si le repas de la semaine est un accident, celui du Chabbat est un évènement  » (Grand Rabbin Emmanuel Chouchana). La tradition associe ces trois repas aux trois patriarches comme pour signifier le lien entre le Chabbat et les pères fondateurs.

La lecture de la Torah et des Prophètes

Le point culminant de la liturgie du Chabbat est atteint par la lecture publique du passage hebdomadaire de la Torah (paracha ou sidra). Cette section lue dans le parchemin est suivie de la lecture d’un passage des Prophètes Néviim. Ces quelques chapitres sont en général l’occasion du commentaire rabbinique ou de l’étude de l’après-midi.

L’aspect communautaire

A côté de l’aspect familial, c’est l’aspect communautaire qui apparaît le jour du Chabbat : la prière, l’étude, le kiddouch à la synagogue. Cette ambiance conviviale contribue à faire du Chabbat un jour de ressourcement spirituel important.

L’oneg Chabbat

Le délice du Chabbat s’exprime par le bien être physique et psychologique : le repas, le sommeil, l’unité familiale, l’étude, la discussion.

La sortie du Chabbat

Le Chabbat doit être honoré à son entrée et à sa sortie. La cérémonie de la havdala (séparation) est suivie du quatrième repas en l’honneur du prophète Elie et du roi David, ancêtre du Messie. Ainsi, le juif affirme sa foi dans la venue d’une époque qui sera un Chabbat éternel, annoncé par le prophète Elie.

 

 

 

 

Liste établissements casher

Retrouvez la liste des établissements casher (Restaurants, Boucheries, Pâtisseries, Supérettes…)

Produits sélectionnés 2017-2018 (en dehors de Pessah)

Liste des produits sélectionnés par le Consistoire de Paris en Juillet 2017

Logo Consistoire de Marseille